Les associations au cœur de l’innovation en santé

L’identité Innov’Asso évolue ! Découvrez notre nouvelle charte graphique en phase avec notre perpétuelle évolution.

Une application pour mieux détecter le cancer du col de l’utérus

Télécharger

Principalement causé par des virus de la famille des papillomavirus humains qui se transmettent par voie sexuelle, le cancer du col de l’utérus touche près de 3 000 femmes en France pour environ 1 100 décès. La stratégie thérapeutique consiste aujourd’hui en la combinaison du dépistage organisé pour les femmes de 25 à 65 ans et de la vaccination contre les human papillomavirus (HPV) pour tous les jeunes.
Une stratégie qui s’est enrichie mi-octobre d’un volet numérique avec le lancement d’une application gratuite sur la gestion des résultats du test HPV dans le dépistage primaire du cancer du col. Un test et une détection précoce qui réduisent l’incidence des cancers de 70 %.

Porté par la Commission col-HPV du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), l’outil innovant baptisé «Gestion des dépistages HPV» a été développé par 360 medics, une start-up spécialisée dans l’e-santé. La gestion des résultats du test HPV par cette application sous-entend l’intégration des recommandations françaises de la HAS et de l’Institut national du cancer selon l’âge et la situation des individus. De quoi, selon le CNGOF, réduire les surconsommations d’examens et de traitements, et les inquiétudes générées par ces dernières.

Pour autant, si le dispositif numérique constitue un outil simple d’aide à la décision et participe à la transition numérique de la formation médicale, l’expérience humaine et le sens clinique demeurent des paramètres essentiels pour une prise en charge efficace.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X