Les associations au cœur de l’innovation en santé

L’identité Innov’Asso évolue ! Découvrez notre nouvelle charte graphique en phase avec notre perpétuelle évolution.

Les données de santé sous bonne garde…

Télécharger

Elle est présentée comme le gendarme de la protection des données en France. Elle, c’est la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). Pour répondre aux préoccupations quotidiennes des Français quant à l’exploitation sécurisée et encadrée de leurs données de santé, l’instance prévoit de réaliser une cinquantaine de contrôles en 2020, et ce sur trois domaines principaux : les données de santé ; les données de géolocalisation ; les cookies et les traceurs. Au total, ces trois thématiques feront l’objet d’une cinquantaine de contrôles sur les 300 programmés en 2020. Des contrôles pour approfondir l’instruction des plaintes, réagir à des sujets d’actualité, ou encore s’assurer du respect de précédentes mesures correctrices…

Cette vigilance accrue de la Cnil sur les données de santé s’explique notamment par le développement de la télémédecine et le boom des objets connectés producteurs de datas… L’ambition affichée par la Cnil en matière de contrôle des usages des données s’inscrit dans le cadre des nouvelles exigences du règlement européen régissant la protection des données personnelles. Et gare aux entreprises qui ne les respecteraient pas. Elles s’exposent à des « sanctions significatives » a indiqué Marie-Laure Denis, présidente de la Cnil.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X