Les associations au cœur de l’innovation en santé

L’identité Innov’Asso évolue ! Découvrez notre nouvelle charte graphique en phase avec notre perpétuelle évolution.

Le dépistage du cancer du sein optimisé grâce à l’intelligence artificielle

Télécharger

Comment mieux exploiter la mammographie pour améliorer le dépistage du cancer du sein ? Une question sur laquelle travaille depuis plusieurs mois une équipe de techniciens en imagerie de l’Université de Melbourne, en collaboration avec le Cancer Council Victoria et BreastScreen Victoria.

Un début de réponse vient d’être apporté avec la publication dans l'International Journal of Cancer des premiers résultats de leurs travaux. Les chercheurs y indiquent notamment avoir développé deux nouvelles mesures du risque basées sur la mammographie. Pour cela, ils ont utilisé des programmes informatiques pour analyser les images mammographiques d'un très grand nombre de femmes avec et sans cancer du sein.
Au final, les chercheurs australiens auraient développé une nouvelle méthode d’exploitation de la mammographie !

Cette information, si elle était confirmée, révolutionnerait tout simplement le dépistage du risque de cancer du sein et réduirait la mortalité. On s’orienterait alors vers un dépistage mieux personnalisé et plus prédictif.

Comment fonctionne concrètement cette nouvelle méthode ? Elle repose sur deux mesures. La première, baptisée Cirrocumulus, consiste à évaluer la densité des seins à des niveaux de luminosité habituels et successivement plus élevés. Tandis que la seconde mesure, baptisée Cirrus, concerne la texture des tissus mammaires. Combinées, ces deux mesures amélioreraient de manière significative le niveau de prédiction du risque de cancer du sein.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X