Les associations au cœur de l’innovation en santé

L’identité Innov’Asso évolue ! Découvrez notre nouvelle charte graphique en phase avec notre perpétuelle évolution.

Diabète et insuffisance cardiaque : les critères d’éligibilité à la télésurveillance élargis !

Télécharger

Insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire, diabète et prothèses cardiaques implantables. Ce sont les 5 pathologies qui sont concernées par le programme Etapes. Comprenez les expérimentations de télémédecine pour l'amélioration des parcours en santé.

Instauré dans le cadre de l‘article 54 de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2018, ledit programme est établi pour une durée de 4 ans (2018-2022).
Une récente décision vient d’élargir les critères d’éligibilité des patients au financement de la télésurveillance dans le diabète et l'insuffisance cardiaque.

De nouveaux cahiers des charges concernant la prise en charge des patients diabétiques et des patients souffrant d'insuffisance cardiaque et précisant le cadre des expérimentations et les rémunérations prévues pour les professionnels ont donc été définis.

Dès 2022, seront intégrées au programme Etapes, les dérogations décidées au début de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Elles sont donc appelées à perdurer au-delà de la crise sanitaire contrairement à ce qui avait été prévu initialement.

Concrètement, dans la télésurveillance de l'insuffisance cardiaque, le critère d’hospitalisation dans l’année ou les 30 jours précédents pour l'inclusion des patients a été supprimé. Dans le diabète, ce sont de nouvelles catégories de patients qui deviennent éligibles à un projet de télésurveillance pour une durée de 3 mois...

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X