Les associations au cœur de l’innovation en santé

L’identité Innov’Asso évolue ! Découvrez notre nouvelle charte graphique en phase avec notre perpétuelle évolution.

Comment communiquer sur les résultats d’un essai clinique ?

Obtenir les résultats d’une étude clinique

Avant d’être publiés sous forme d’un article dans les revues médicales, les résultats d’un essai clinique sont souvent communiqués sous la forme d’un résumé « abstract » dans une conférence sur la pathologie en question. Parfois, un communiqué de presse précède ou accompagne cette publication.

Récemment, plusieurs sites internet (www.medRxiv.orgwww.bioRxiv.org, en particulier) ont fleuri et proposent aux investigateurs de publier en ligne leurs manuscrits avant que ceux-ci ne soient relus par des experts du domaine en vue d’une publication définitive. Il est également possible de contacter l’investigateur principal (ou l’un des investigateurs en France pour une étude internationale) et de mener un entretien autour des résultats et de leurs conséquences pour les patients.

Analyser les résultats d’une étude clinique

Préalablement à la communication des résultats d’une étude clinique vers les patients, il est nécessaire de les analyser. Pour ce travail, il est essentiel de comprendre les conditions de l’étude, ses apports, mais aussi ses limites. En la comparant aux études précédentes et en la replaçant dans le contexte des stratégies thérapeutiques du moment, il est possible de tirer des conclusions sur les données suggérées par l’étude (et celles qui ne le sont pas), de préciser ses implications en termes pratiques pour les patients et de comprendre en quoi elle peut être utile pour identifier de futures pistes de recherche.

Pour cette phase d’analyse, il peut être utile de vous faire aider par un expert médical proche de votre association (ou votre comité scientifique si vous en avez un). En effet, l’analyse d’un essai clinique n’est possible qu’en regard des autres études disponibles sur le sujet, de ses particularités (en termes de patients concernés par exemple) et de ses limites. Un certain recul est indispensable et il vous sera fourni par ce ou ces experts.

Communiquer sur les résultats d’une étude clinique

Pour communiquer sur une étude clinique, il est essentiel de rappeler d’emblée les connaissances antérieures sur la question à laquelle l’étude a cherché à répondre. Cela situe l’étude dans son contexte et précise l’hypothèse de départ. Il est également important de préciser le type de patients qui ont participé : âge, stade de la maladie, antécédents en termes de traitement, par exemple. Une bonne étude répond à UNE question posée à propos d’UN profil de patients.

Ensuite, il est bon d’exposer d’emblée les limites de l’étude : taille (plus le nombre de patients inclus est grand, plus fiables sont les résultats), profil de patients concernés (âge, comorbidités,..), imperfections méthodologiques, etc. Ce n’est qu’après avoir posé ce cadre et ces limites que l’on peut exposer les résultats de l’étude sans risquer une interprétation abusive.

Enfin, il est indispensable de préciser les implications de ces résultats sur la prise en charge des patients et d’éclairer les lecteurs sur les questions soulevées par l’étude (il y en a toujours) qui devront faire l’objet de futures études.

Si cette communication est en direction des médias (la réaction de votre association à cette étude), il est important d’en profiter pour rappeler les attentes et les besoins des patients qui restent à couvrir.

Pour aller plus loin

Le site qui centralise l’ensemble des protocoles d’essais cliniques

Les protocoles (simplifiés) et, de plus en plus souvent, les résultats des essais cliniques sont centralisés par un site américain. Ce site d’accès gratuit est en anglais, mais d’un usage simple. Ses contenus peuvent être traduits en français en les copiant-collant dans Google Traduction ou DeepL.

Le site qui centralise l’ensemble des articles scientifiques

Si vous recherchez un article scientifique, l’outil de choix est PubMed, la base de données de la bibliothèque nationale de médecine américaine. De nouveau, ce site est en anglais mais facile à utiliser.
Les articles obtenus sont souvent disponibles gratuitement dans leur intégralité, mais parfois ils sont payants, selon l’éditeur. Les résumés (abstracts) sont toujours disponibles gratuitement.

3 actions pour commencer lorsqu’on est une association débutante dans le domaine de la recherche

X